parure

parure

Performance réalisée le 17 janvier 2009 au Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon lors du vernissage de Toutes Voiles Dehors II.Parures est une performance qui a eu lieu au Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d'Alençon en 2009 lors du vernissage de Toutes Voiles Dehors II, projet réalisé pour Chemin D'Iris N°2.Cet évènement relate la rencontre de l'artiste avec les femmes d'Alençon, qu'elles soient originaires d'occident ou d'orient. Parure de dentelle ou parure de peau, Marie-Noëlle Deverre, plasticienne et costumière (au centre) symbolise grâce à cette même transparence le rapprochement de ces deux mondes.Je suis à droite et dessine un réseau au henné à même la peau. Isabelle Paré, dentelière à l'atelier conservatoire de la dentelle (à gauche) réalise un réseau de dentelle sur un gant.Le public est invité ensuite à participer et à laisser sa trace soit grâce au henné soit grâce au fil.

[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_nous_3_zoom_600_0.jpg]150Isabelle Paré, Marie-Noëlle Deverre et moi
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_parure_zoom_600_0.jpg]130Zoom sur Marie-Noëlle Deverre
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_parure2_600_0.jpg]130Je dessine à la seringue un réseau au henné sur la peau de Marie-Noëlle Deverre
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_parure5_600_0.jpg]100Isabelle Paré, crée de la dentelle sur le gant de Marie-Noëlle
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_parure3_600_0.jpg]130J'ai incité le public à prendre la seringue
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_henne_public2_600_0.jpg]130J'ai incité le public à prendre la seringue
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_avec_violette2_600_0.jpg]130Violette tente de dessiner au henné avec la seringue
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_isabelle_montrant_600_0.jpg]130Isabelle Paré, dentelière, montre à Violette le point pour réaliser un du réseau
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_nathalie_coeur_600_0.jpg]110Le public dessine et coud
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_marie_boit_600_0.jpg]130Fin de la performance
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_marie_etonnee_600_0.jpg]120Portrait de Marie-Noëlle Deverre
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_marie_crie_600_0.jpg]110Portrait de Marie-Noëlle Deverre
Photo Sonia Brault
[img src=http://www.fiasca.com/wp-content/flagallery/parure/thumbs/thumbs_gand_isabelle_600.jpg]80Dentelle sur gant de coton réalisé par Isabelle Paré.

« Parures » est une performance qui a eu lieu au Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle d’Alençon en 2009 lors du vernissage de « Toutes Voiles Dehors II », projet réalisé pour « Chemin D’Iris N°2 ».

Cet évènement relate la rencontre de l’artiste avec les femmes d’Alençon, qu’elles soient originaires d’occident ou d’orient.
Parure de dentelle ou parure de peau, Marie-Noëlle Deverre, plasticienne et costumière (au centre) symbolise grâce à cette même transparence le rapprochement de ces deux mondes.
Isabelle Paré, dentelière à l’atelier conservatoire de la dentelle (à gauche) réalise un « réseau » de dentelle sur un gant.
Je suis à droite et dessine « un réseau » au henné à même la peau.
Le public est invité ensuite à participer et à laisser sa trace soit grâce au henné soit grâce au fil.